Tristesource

Tristesource
FP 4

Source : Bestiaire 4 page 274
  • 1 200 PX
  • Créature féerique (aquatique) de taille M, NM
  • Init +7 ; Sens vision nocturne ; Perception +16
    Défense
  • CA 18, contact 14, pris au dépourvu 14 (Dex +3, esquive +1, naturelle +4)
  • pv 41 (9d6+19)
  • Réf +9, Vig +5, Vol +8
  • RD 5/fer froid
    Attaque
  • VD 9 m, nage 12 m ; marche sur l’onde
  • Corps à corps 2 coups, +8 (2d6)
  • Attaques spéciales caresse de la noyade (DD 14), musique enchanteresse (DD 19)
  • Pouvoirs magiques (NLS 9 ; concentration +14)
  • For 10, Dex 17, Con 15, Int 12, Sag 14, Cha 21
  • BBA +4 ; BMO +4 ; DMD 17
  • Dons Arme de prédilection (coup), Attaque en finesse, Esquive, Science de l’initiative, Vigilance
  • Compétences Bluff +17, Connaissances (géographie) +6, Connaissances (nature) +10, Diplomatie +9, Discrétion +15, Escamotage +10, Natation +18, Perception +16, Psychologie +16, Représentation (chant) +10, Représentation (instruments à cordes) +21
  • Modificateurs raciaux +4 en Représentation (instruments à cordes), +4 en Natation
  • Langues commun, sylvestre
  • Particularités amphibie, transparence, forme de trésor
    Écologie
  • Environnement eaux froides ou tempérées (chutes d’eau)
  • Organisation solitaire
  • Trésor standard (harpe ou violon de maître, autre trésor)
    Pouvoirs spéciaux
  • Caresse de la noyade (Sur). Le tristesource peut remplir d’eau les poumons d’une créature consentante, sans défense, affectée par son pouvoir de musique enchanteresse, qui le touche alors qu’il est sous forme de trésor ou se fait toucher par lui (traditionnellement par un baiser sur les lèvres). Si la cible ne peut pas respirer sous l’eau, elle ne peut pas retenir sa respiration et commence à se noyer lentement.
    Lorsque vient son tour, la cible peut tenter un jet de Vigueur DD 16 pour expulser l’eau hors de ses poumons : si elle échoue, elle tombe inconsciente à 0 point de vie. Au round suivant, la cible tombée doit réussir un jet de Vigueur DD 16 pour ne pas descendre à -1 point de vie et agoniser. Au round suivant, elle doit de nouveau tenter un jet de sauvegarde pour ne pas perdre 1d6 points de vie. Sur le premier jet réussi, elle expulse l’eau de ses poumons et se stabilise. Le DD du jet de sauvegarde est basé sur la Constitution.
  • Forme de trésor (Sur). Par une action simple, quand il est complètement immergé, le tristesource peut créer une illusion qui le fait ressembler à une pile de taille M composée de pièces d’or et d’argent, de bijoux scintillants et d’objets d’art précieux. Si le tristesource parle, se déplace, porte une attaque ou utilise l’un de ses pouvoirs spéciaux ou magiques alors qu’il est sous forme de trésor, l’illusion se dissipe. Il faut réussir un jet de Volonté DD 19 pour percer l’illusion. Si une créature vivante à portée de corps à corps du tristesource touche ou interagit physiquement avec l’illusion, le tristesource l’attrape pour l’embrasser ou la toucher, l’affectant automatiquement avec son pouvoir de caresse de la noyade. Le tristesource peut maintenir cette illusion indéfiniment et peut reprendre sa forme normale par une action libre. Il s’agit d’un effet mental d’illusion (hallucination). Le DD du jet de sauvegarde est basé sur le Charisme.
  • Musique enchanteresse (Sur). Par une action complexe, le tristesource peut jouer d’un instrument de musique à cordes (en général de la harpe ou du violon) et viser une seule créature située dans un rayon de 13,50 mètres et capable de l’entendre et de le voir : l’effet est identique à celui d’un sort de désir anormalAM (NLS 9 ; Volonté DD 19). Cette action provoque une attaque d’opportunité. Si la cible touche ou embrasse le tristesource, la créature féerique peut l’affecter avec son pouvoir de caresse de la noyade. Il s’agit d’un effet de coercition mentale de son. Le DD du jet de sauvegarde est basé sur le Charisme.
  • Transparence (Sur). Quand il est sous l’eau, le corps du tristesource devient transparent, ce qui le rend effectivement invisible. Il peut devenir visible ou transparent à volonté par une action libre.



Cet homme frappant aux yeux bleus, à la peau lumineuse et à la chevelure blanche et légère tient une harpe éthérée.

Pâles et d’une beauté surnaturelle, les tristesources sont des créatures féeriques malveillantes qui hantent les cascades idylliques où ils attirent les imprudents avec leurs chants et leurs promesses de trésors pour mieux les noyer. Bien bâtis et similaires à des elfes, les tristesources sont de très bons musiciens et leurs repaires renvoient souvent les échos d’une musique envoûtante. Ils n’apparaissent jamais sans leurs instruments enchanteurs.