Créer un chevalier tombal

Créer un chevalier tombal

Source : Bestiaire
Le « chevalier tombal » est un archétype que l’on peut ajouter à n’importe quelle créature vivante ayant 5 DV ou plus (qui devient alors la créature de base). La plupart des chevaliers tombaux étaient autrefois des humanoïdes. Ils utilisent les caractéristiques et les capacités de la créature de base, à quelques exceptions près :

  • FP. Identique à celui de la créature de base +2.
  • Alignement. N’importe quel alignement Mauvais.
  • Type. Le type du chevalier tombal change pour devenir
    mort-vivant (altéré). Ne recalculez pas les dés de vie de classe, le BBA et les jets de sauvegarde.
  • Sens. Le chevalier tombal gagne Vision dans le noir à 18 mètres.
  • CA. L’armure naturelle est augmentée de +4.
  • DV. Remplacez tous les DV raciaux par des d10. Les DV correspondant à des niveaux de classe restent inchangés. En tant que mort-vivant le chevalier tombal utilise son modificateur de Charisme pour définir son nombre de points de vie supplémentaires (au lieu de celui de Constitution).
  • Capacités défensives. Le chevalier tombal gagne les capacités suivantes : résistance à la canalisation +4, RD 10/magie, résistances au froid et à un type d’énergie supplémentaire indiqué par son pouvoir spécial de revitalisation désastreuse de 10 points chacune, immunité à l'électricité, résistance à la magie de son FP altéré + 11 et toutes les capacités défensives des morts-vivants.



Capacités supplémentaires du chevalier tombal :

  • Aura sacrilège (Sur). Le chevalier tombal est constamment entouré par une intense aura de Mal et d’énergie négative de 9 mètres de rayon. Cette aura fonctionne comme le sort profanation et utilise l’armure du chevalier comme un autel pour doubler les effets provoqués. Le chevalier tombal bénéficie en permanence de cet effet (y compris des points de vie supplémentaires, comme si cette aura était une création du chevalier). En outre, ce miasme d’énergies malsaines gêne la canalisation d’énergie positive. Toutes les créatures qui tentent d’invoquer de l’énergie positive dans cette zone (comme, par exemple, avec la capacité de canalisation d’énergie positive du prêtre, l’imposition des mains du paladin ou tous les sorts du sous-type guérison) doivent réussir un test de Concentration DD égal à 10 + 1/2 DV du chevalier tombal + le modificateur de Charisme du chevalier tombal. Si la créature rate ce test, l’effet est dépensé mais ne fonctionne pas.

  • Reconstruction (Sur). Une journée après que le chevalier tombal a été détruit, son armure commence à reconstruire le corps de l’horreur morte-vivante. Ce processus prend 1d10 jours : si le corps est détruit avant que ce temps ne soit écoulé, l’armure recommence simplement le processus. Après ce laps temps, le chevalier tombal s’éveille complètement guéri. si la créature de base n’en avait pas. Les dégâts du coup dépendent de la taille du chevalier

  • Monture fantôme (Sur). Une fois par heure, le chevalier tombal peut invoquer un cheval squelettique similaire à un coursier fantôme. Cette monture est plus réelle qu’un coursier fantôme normal et peut porter un cavalier supplémentaire. Les pouvoirs de la monture sont basés sur le total des dés de vie du chevalier tombal plutôt que sur son niveau de lanceur de sorts. La monture du chevalier tombal possède des traits distinctifs et a toujours la même apparence chaque fois qu’elle est invoquée. Si la monture est détruite, elle peut être ré-invoquée avec tous ses points de vie 1 heure plus tard.

  • Revitalisation désastreuse (Sur). Au moment de sa création, le chevalier tombal choisit l’un des types d’énergie suivants : acide, électricité, feu ou froid. Le type d’énergie choisi devrait être en rapport avec la vie ou la mort du chevalier tombal ou, par défaut, correspondre au feu lorsque aucune ne semble vraiment appropriée. Ce type d’énergie influence les effets de plusieurs des pouvoirs spéciaux du chevalier tombal.



  • Attaques spéciales :
    Le chevalier tombal gagne les attaques spéciales suivantes. Les DD de sauvegarde sont égaux à 10 + 1/2 DV du chevalier + le modificateur de Charisme du chevalier, sauf précision contraire.

  • Canal de destruction (Sur). Toutes les armes que manie le chevalier tombal bouillonnent d’énergie et infligent 1d6 points de dégâts supplémentaires par tranche de 4 DV du chevalier tombal.
    Ces dégâts supplémentaires sont des dégâts du type d’énergie déterminé par la particularité revitalisation désastreuse.

  • Explosion dévastatrice (Sur). Trois fois par jour, le chevalier tombal peut déchaîner un cône d’énergie de 9 mètres par une action simple. Cette explosion inflige 2d6 points de dégâts par tranche de 3 DV qu’a le chevalier tombal (Réflexes 1/2 dégâts). Ces dégâts sont des dégâts du type d’énergie déterminé par la particularité revitalisation désastreuse du chevalier tombal.

  • Maîtrise des morts-vivants (Sur). Par une action simple, le chevalier tombal peut tenter de plier à sa volonté une créature morte-vivante située dans un rayon de 15 mètres. Le mort-vivant ciblé doit réussir un jet de Volonté ou tomber sous l’emprise du chevalier tombal. Il s’agit d’un contrôle permanent pour les morts-vivants dénués d’intelligence : un mort-vivant ayant une valeur d’Intelligence a droit à un nouveau jet de sauvegarde chaque jour pour se libérer de l’emprise du chevalier tombal. Une créature réussissant ses jets de sauvegarde ne peut plus être affectée par la maîtrise des morts-vivants de ce chevalier tombal pendant 24 heures.
    Le chevalier tombal peut contrôler 5 DV de créatures mortes-vivantes par DV qu’il possède. Si le chevalier tombal dépasse cette limite, les morts-vivants qu’il dominait jusque là échappent à son contrôle, comme précisé pour le sort animation des morts.



  • Scores de caractéristiques. For +6, Int +2, Sag +4, Cha +4. En tant que créature morte-vivante, le chevalier tombal n’a pas de valeur de Constitution.

  • Compétences. Le chevalier tombal gagne un bonus racial de +8 à ses tests d’Équitation, d’Intimidation et de Perception.

  • Dons. Le chevalier tombal gagne les dons supplémentaires suivants : Attaque au galop, Combat monté, Robustesse et Science de l’initiative.



  • L’armure du chevalier tombal. La force vitale du chevalier tombal est, au cours de sa mort, transférée à son armure et non à son corps, un peu comme l’essence de la liche qui est liée à son phylactère. À moins son armure se soit détruite en totalité avec son corps, le chevalier tombal peut se reconstruire une fois détruit. Le harnois standard qui constitue l’armure du chevalier tombal a une solidité de 10 et 45 points de vie, même si les armures présentant des améliorations ou faites de matériaux spéciaux sont plus difficiles à détruire. Il ne suffit pas de briser l’armure du chevalier tombal pour la détruire : elle doit être complètement détruite, c’est-à-dire par exemple, désintégrée, emportée sur le Plan de l’énergie positive ou jetée dans le cœur d’un volcan.

Voir un exemple : le Chevalier tombal humain.